En finir avec le cannabis.

 

Parmi les fumeurs de cannabis il y a ceux qui fument quelques joints le soir après une journée de travail pour se relaxer. D’autres fument de temps en temps dans un cadre festif.

Ces 2 types de fumeurs, quand ils le souhaitent, arrêtent de fumer le cannabis et le tabac  par hypnose facilement en même temps, quand ils sont motivés.

Certains choisissent d’arrêter le tabac en conservant la consommation de cannabis. Les statistiques démontrent que  la présence de tabac dans les joints favorise la rechute.

Le fumeur de cannabis qui fume des joints comme des cigarettes tous les jours s’expose à plus de difficultés pour arrêter. Le cannabis est dans ce cas  assimilé à un mode et un rythme de vie.

Arrêter de fumer le cannabis dans ce cas correspond à un véritable changement de perception, d’habitude, et demande une prise de conscience. Arrêter de fumer le cannabis dans ce cas est une décision importante.

La nocivité du cannabis est perçue comme moindre que celle du tabac. Certains pays autorisent la consommation du cannabis avec prescription médicale, d’autres ne pénalisent pas la consommation.

Le meilleur sevrage est d’arrêter de fumer  le cannabis et le tabac en même temps pour éviter les problèmes  de rechute.

 

Arrêter de fumer le cannabis par hypnose
 

Contrairement aux idées reçues, le cannabis (THC) n’est pas une substance qui rend dépendant.  Pourquoi n’arrive-t-on pas a s’en débarrasser, à arrêter de fumer le cannabis lorsque la décision est prise consciemment.

Une consommation régulière de doses importantes de cannabis ne provoque pas de dépendance physique mais bien une dépendance psychologique et comportementale.
Cette dépendance se développe en deux étapes. On voit d’abord une consommation régulière s’installer qui ne va en rien chambouler dans le quotidien. Puis, après un certain temps,  quand l’addiction s’installe le cannabis est réclamé par le mental, il devient une béquille constante.

Un comportement notoire s’installe chez la personne dépendante : les doses augmentent régulièrement, des efforts significatifs sont faits pour obtenir la drogue. Même si le consommateur est conscient des effets destructeurs et des méfaits  du produit, cela  n’affecte en rien sa consommation quotidienne, et il continue à fumer le cannabis.

Lorsqu’une personne dépendante  au cannabis se prend en main et décide d’arrêter de fumer le cannabis, certains symptômes apparaissent : stress, irritabilité, anxiété, dépression, un sommeil perturbé, fatigue excessive, ralentissement psychomoteur.

Ces symptômes ressemblent à ceux  de l’arrêt du tabac. Le sommeil peut être fortement perturbé dans le cas de l’arrêt du cannabis alors que l’envie de fumer est plus intense lors du sevrage tabagique.

L’hypnose pour arrêter de fumer le cannabis atténue fortement tous ces symptômes et bien souvent les éliminent. Ces symptômes peuvent causer  la rechute car la personne dépendante au cannabis se sent fortement incommodée.

L’hypnose pour arrêter de fumer le cannabis joue alors un rôle primordial fortement conseillé, afin d’accompagner le patient tout au long de son abstinence et ainsi lui permettre un sevrage complet et définitif.

L’hypnose pour arrêter de fumer le cannabis se concentre sur le développement de la détermination du patient à arrêter immédiatement toute consommation de cannabis. Elle traite en profondeur le besoin initial de prendre la drogue, traite cet élément déclencheur afin de libérer le patient de son addiction. Par le biais de l’hypnose pour arrêter de fumer le cannabis, c'est pourquoi je vous accompagne tout au long du sevrage.

Patrick Lecomte

79b Avenue du 4 Août 1944

56000 Vannes

Tel: 06.67.20.53.38

 

 

 

mail : contact@hypnose-tabac-morbihan.fr

Coaching attitude sur Facebook

Hypnose tabac morbihan sur Facebook

Hypnose tabac morbihan sur Blogger

hypnose tabac morbihan sur  blogger

Hypnose

Arrêter de fumer

Dépendance

Tabac

Sevrage tabagique

Méthode pour Arrêter de fumer

Patchs

EMDR

Addiction

Drogue

Cigarette electronique

Fumeur

Cannabis

Tous droits réservés  Patrick Lecomte @ 2011